toutes les infos de votre agglomération

Économie
Agissons

Un projet alimentaire territorial pour valoriser les produits locaux

Le Projet Alimentaire Territorial (PAT), initié par Dinan Agglomération, entend faire évoluer le taux de produits locaux ou de produits avec signes de qualité*, utilisés dans les 37 cuisines et les 80 restaurants scolaires et périscolaires du territoire.

Partager sur

Un outil de suivi vient donc d’être mis en place pour établir les quantités de produits locaux utilisés dans chaque cuisine. Il en ressort que la restauration collective des écoles primaires du territoire consomme par an environ 300 000 euros de produits locaux ou avec signes de qualité (22% des achats totaux)  dont 150 000 euros strictement en produit locaux (11% des achats totaux). Trois cuisines sont déjà à plus de 40%.


Objectif : atteindre 50 % de produits locaux consommés


Le PAT permettra d’aider les communes et les services Petite Enfance et Sports, Enfance Jeunesse à faire évoluer ces taux en essayant de s’approcher d’un taux moyen de 50 % d’ici à 2022. D’autres types de restauration collective publique seront ensuite concernés par cette démarche : établissements pour personnes âgées, portage de repas, banques alimentaires etc.

Il s’agira donc de renforcer les liens entre nos gestionnaires de cuisine et les producteurs du territoire afin que ces derniers puissent commercialiser plus de produits vers ces cuisines.

* AB, Label Rouge, AOP, AOC, IGP et Bleu Blanc Coeur

1 million de repas servis en 2016 dans les cantines de Dinan Agglomération


22 % de produits locaux ou avec des signes de qualité consommés en 2016 dans les cantines

Vous aimerez lire aussi...


Budget 2018 | L'an 1 de Dinan Agglomération

Le budget 2018 traduit un projet fort et structurant pour notre territoire. Des enjeux et des priorités majeures y sont clairement identifiés.

Un projet partagé pour le territoire

Le renouvellement des équipes communales et intercommunales en 2020 a été l'occasion de formaliser depuis un projet partagé sur et par le territoire à horizon 2026. Associant communes et agglomération, il s'appuie notamment sur les enseignements d'une crise sanitaire qui a montré la pertinence de l'action dans la proximité, rappelé la force des ressources que nous abritons et souligné l'urgence de répondre à l'enjeu écologique. Des transitions indispensables à opérer et des chantiers ambitieux qui en découlent

Préserver la qualité des eaux

Depuis le 1er janvier 2018, l'agglomération assure la compétence assainissement sur l'ensemble du territoire. Elle a notamment pour missions la collecte et le traitement des eaux usées domestiques et assimilées.