toutes les infos de votre agglomération

Découvrons

Le métier de technicien milieux aquatiques

Passionnés de biodiversité et de gestion durable de notre environnement, les techniciens milieux aquatiques de l’agglomération agissent tout spécialement sur les périmètres des bassins versants. Ces bassins sont au nombre de 5 (principaux) sur le territoire, délimités par des lignes de crête et irrigués par une même rivière.

Partager sur

9h00 : Arrivé à la Maison intercommunale de Matignon, le technicien consulte ses mails et fait le point sur ses dossiers en cours. Le premier rendez-vous de la journée porte sur la préparation d’une convention relative au déplacement du ruisseau Guinguenoual dans son fond de vallée.

9h45 : Départ chez un agriculteur, installé sur le bassin versant de la Baie de la Fresnaye, pour la signature de la convention. Les exploitants et les propriétaires des parcelles impactées par le futur chantier sont présents autour de la table. Après quelques échanges sur le planning, chacun appose sa signature. Les travaux vont pouvoir commencer.

10h30 : Coup de téléphone d’un usager de Matignon. Ce particulier cherche à savoir si ses parcelles sont concernées par des zones humides. Ce sont des terrains, exploités ou non, habituellement inondés ou gorgés d’eau douce, salée ou saumâtre de façon permanente ou temporaire. Une règlementation stricte s’y applique puisque ces espaces constituent des enjeux essentiels pour la ressource en eau et la biodiversité d’un territoire. Le particulier envisage à terme la construction d’une habitation et souhaite l’intégrer au maximum dans son espace naturel. Le technicien le renseigne via le système d’information géographique (SIG) de l’agglomération et profite pour lui rappeler les modes de gestion adaptée pour ce type de milieu. Au final, une mare d’infiltration verra le jour dans le futur projet.

11h : Le technicien profite d’être présent sur cette commune pour se rendre sur un des chantiers en cours. Celui-ci consiste à supprimer un obstacle permettant de retrouver la continuité écologique sur le cours d’eau. Après vérification du respect du cahier des charges avec l’entreprise, les travaux pourront finir dans les temps et sans difficulté particulière.

12h30 : Retour à la Maison intercommunale pour la pause déjeuner.

13h30 : Direction le cours d’eau du Montbran sur la commune de Pléboulle où d’importants travaux de réaménagement ont été réalisés il y a un an. Le technicien rejoint l’entreprise mandatée pour effectuer un comptage des truites afin d’évaluer leur population. Après avoir chaussé ses bottes et mis ses gants, le technicien, sur une soixantaine de mètres, pèse, mesure et compte un à un les poissons. Ce jour, soixante truites ont été comptabilisées. Un an auparavant, il y en avait seulement deux. Les truites se sont bel et bien appropriées les lieux.

16h00 : Vérification de la qualité de l’eau sur le Frémur. Le technicien remplit d’eau deux bidons d’un litre, ils sont ensuite envoyés en laboratoire. Des analyses seront pratiquées pour connaître le taux de nitrates, la bactériologie dans l’eau...  La Baie de la Fresnaye fait partie du Plan Algues Vertes et est très fréquentée par les pêcheurs à pied, les conchyliculteurs et, l’été, par les baigneurs. Cette opération est renouvelée tous les 15 jours.

17h00 : Retour au bureau afin de préparer le point du lendemain avec un collègue technicien bocage.
Les échanges porteront sur le type de plantations à prévoir sur les rives pour maintenir au mieux les berges, créer quelques zones ombragées en vue de favoriser la biodiversité.

18h : Fin de la journée.


« NOUS CONTRIBUONS À AMÉLIORER ET RESTAURER NOS COURS D'EAU EN REDESSINANT, POUR LES DÉCENNIES À VENIR, LE PAYSAGE DE NOTRE AGGLOMÉRATION, PAR LA PLANTATION DE CENTAINES DE KILOMETRES DE HAIES BOCAGERES, LA CRÉATION DE MARES, LE RÉAMÉNAGEMENT DES RUISSEAUX ET PRÉSERVATION DES ZONES HUMIDES. »

Jean-Louis NOGUES

Vice-Président Environnement et GEMAPI





Vous aimerez lire aussi...


Une tournée de collecte des déchets ménagers

La collecte des déchets nécessite une organisation ficelée. Parcours des tournées, ramassage des bacs, gestion des équipes, rien n'est laissé au hasard. Un service au quotidien qui ne peut avoir lieu sans des agents investis et rigoureux.

Une journée au multi-accueil

Sommeil, repas, changes... Au multi-accueil, la journée des enfants, de 0 à 3 ans, est rythmée par des rituels, des temps collectifs et un accompagnement individualisé pour permettre à chacun d’évoluer à son rythme et selon ses envies. Les équipements y sont adaptés et les professionnels répondent aux besoins des enfants et de leurs parents.

Le métier de technicien milieux aquatiques

Passionnés de biodiversité et de gestion durable de notre environnement, les techniciens milieux aquatiques de l’agglomération agissent tout spécialement sur les périmètres des bassins versants. Ces bassins sont au nombre de 5 (principaux) sur le territoire, délimités par des lignes de crête et irrigués par une même rivière.