toutes les infos de votre agglomération

Agissons

Un projet partagé pour le territoire

Le renouvellement des équipes communales et intercommunales en 2020 a été l'occasion de formaliser depuis un projet partagé sur et par le territoire à horizon 2026. Associant communes et agglomération, il s'appuie notamment sur les enseignements d'une crise sanitaire qui a montré la pertinence de l'action dans la proximité, rappelé la force des ressources que nous abritons et souligné l'urgence de répondre à l'enjeu écologique. Des transitions indispensables à opérer et des chantiers ambitieux qui en découlent

Partager sur

© Philippe Josselin

PRÉSERVER ET VALORISER

S’appuyer sur nos propres ressources pour imaginer nos développements futurs, tel est l’objectif poursuivi. Le territoire de Dinan Agglomération dispose de très nombreux atouts : sa ressource en eau dont la préservation, la gestion raisonnée et la distribution sont dès à présent des enjeux fondamentaux ; son agriculture et sa façade maritime pour y déployer des stratégies de productions locales rémunératrices, des logiques du bien-manger ; son tourisme qui valorisera davantage sa dimension nature littorale et intérieure ; ses atouts énergétiques (bois, éolien, gaz, valorisation des déchets…) pour y asseoir de nouvelles filières économiques.

CHANTIERS EN COURS OU À VENIR :

  • élaboration d’un Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET),
  • refonte de la politique déchets,
  • harmonisation du prix de l’eau
  • qualité des milieux aquatiques(Contrats de Bassin Versant…),
  • valorisation de la chaleur fatale de l’usine de traitement des ordures de Taden,
  • accompagnement des filières énergétiques,
  • grands projets autour du patrimoine (Cap Fréhel, Grand Site de France, naissance du Parc Naturel Régional Vallée de la Rance – Côte d’Emeraude),
  • Plan Alimentaire Territorial…

UNE TERRE D’ACCUEIL ET D’ÉQUILIBRE

Si la Bretagne est attractive, c’est qu’elle propose tout à la fois une dynamique économique et un cadre de vie recherchés. L’équilibre entre l’accueil de populations et la préservation de notre environnement est au cœur de la stratégie de l’agglomération avec son plan d’urbanisme et d’habitat (PLUiH). Les objectifs sont nombreux et complémentaires : préserver les terres agricoles et les espaces naturels, densifier nos villes et bourgs existants pour éviter le mitage, accueillir de nouvelles familles dans une volonté de mixité de l’habitat, revitaliser à cet effet nos centralités (commerces, équipements publics…) pour les rendre attractives et plus vivantes, favoriser le développement de zones économiques et commerciales respectueuses de tous ces impératifs.

CHANTIERS EN COURS OU À VENIR :

  • mise en œuvre et actualisations régulières du PLUiH
  • programmes de revitalisation des centralités : Opération de Revitalisation de Territoire (ORT), Petites Villes de Demain, fonds de concours...
  • aires temporaires des gens du voyage et sédentarisation.

© Philippe Josselin

VIVRE AU QUOTIDIEN

La crise sanitaire nous a rappelé que les services publics étaient essentiels pour garantir notre cohésion sociale (hôpitaux, sécurité, école…) et pour servir de rempart face aux trop nombreux impacts économiques et sociaux (soutien aux entreprises, à l’emploi…). Les collectivités locales y ont pris toute leur part et l’action, assurée dans la plus grande proximité, a montré toute son efficacité. Dinan Agglomération et ses 64 communes membres entendent soutenir cet effort de proximité par la mise en œuvre de services à la population (petite enfance, accueils de loisirs, politiques culturelles, équipements et animations sportives, collecte des déchets, distribution d’eau potable, assainissement…) en recherchant durant la mandature les acteurs les plus pertinents et opérationnels pour être dans la plus grande proximité des citoyens.

CHANTIERS EN COURS OU À VENIR :

  • politique culturelle revisitée,
  • mise en réseau de la lecture publique,
  • animation en proximité de l’accueil de loisirs sans hébergement,
  • gestion future des équipements sportifs,
  • programme de nouvelles piscines communautaires (Broons, Dinan),
  • animation du Contrat Local de Santé,
  • budget participatif avec le Conseil de Développement.

© Fabien Lestrade

DE NOUVEAUX RESSORTS POUR NOTRE ÉCONOMIE

Si les dynamiques économiques observées sur le territoire ne sont pas nouvelles, elles ne peuvent qu’être renforcées par de nouveaux ressorts de développement liés aux transitions et défis d’avenir. Les filières énergétiques (bois, éolien, méthanisation, GNV, photovoltaïque, pôle froid…) sont de nature à créer de l’emploi essentiellement non délocalisable. Auxquelles s’ajoute un secteur du bâtiment devant prendre en compte des exigences énergétiques croissantes. Des secteurs de productions ou de services, en raison des nouveaux comportements des consommateurs, sont plus que jamais porteurs : qualité et certifications alimentaires, tourisme durable, stratégie numérique des entreprises, économie sociale et solidaire, commerces de proximité…

CHANTIERS EN COURS OU À VENIR :

  • poursuite du Plan de Relance communautaire,
  • élaboration d’un schéma de développement touristique,
  • développement de l’usage du numérique,
  • activation des filières énergétiques au service de l’emploi local,
  • politiques agricole et maritime.

© Philippe Josselin

LE DÉFI DES NOUVELLES MOBILITÉS

Si les interactions et les mobilités croissantes sont aujourd’hui une liberté revendiquée par nos sociétés, la crise sanitaire nous a fait prendre conscience des contraintes qui peuvent y être liées. Diversifier nos réponses est ainsi un impératif majeur. Les besoins en télétravail renforcent la nécessité du déploiement du Très Haut Débit sur le territoire, raison de l’engagement financier de l’agglomération. Toutefois, les mobilités physiques demeurent un enjeu du quotidien pour un grand nombre d’habitants. La diversité des modes de transport est attendue : transport en commun en zone agglomérée, covoiturage, déplacements en vélo, transport à la demande pour des publics fragiles… De la même manière, le transport ferroviaire, mobilité durable par excellence, doit être soutenu (ligne Dol-Dinan-Lamballe) tout comme le niveau de service attendu (fréquence des liaisons). Il en est de même de la qualité et de la sécurité du réseau routier communautaire, objet d’une attention soutenue de l’agglomération et des communes.

CHANTIERS EN COURS OU À VENIR :

  • élaboration d’un Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET),
  • poursuite du financement de grands programmes d’équipements (couverture en Très Haut Débit, ligne ferroviaire Dol-Dinan-Lamballe...),
  • adaptation du programme de voirie communautaire,
  • réalisation d’un Plan Vélo communautaire,,
  • développement des mobilités alternatives,
  • gestion des transports scolaires…

© Anne-Cécile Esteve

Vous aimerez lire aussi...


Un territoire de projets

Dinan Agglomération veut mettre en place de grands projets qui prennent appui sur deux volontés. C’est avant tout une ambition insufflée à l’esprit communautaire avec des actions structurantes, novatrices et fédératrices. C’est aussi une capacité d’investissement rendue possible notamment par une solidarité forte entre l’agglomération et les communes.

Un budget 2018 au service de projets structurants

Un budget de 128 millions d'euros*

Des services au quotidien

Dinan Agglomération agit pour vous tout au long de votre journée à travers ses missions de proximité. Des services pour répondre à vos besoins et faciliter votre quotidien.